Pourquoi un tel engouement pour le MMA SPORT DE COMBAT ?

Pourquoi un tel engouement pour le MMA SPORT DE COMBAT ?

11 novembre 2022 Non Par ERIC

MMA ! Mixe Martial Arts ! SPORT DE COMBAT A LA MODE

Pourquoi le MMA sport de combat à tel engouement aujourd’hui.

Il y a quelque temps encore le MMA « Mixed Martial Arts » était considéré comme faisant partie des combats illégaux en France, souvent décrier par son aspect violent, dangereux sans règles, la bête noire des arts martiaux.

Légalisé depuis le début des années 2020, le MMA a de plus en plus d’adeptes en France, c’est un mélange d’arts martiaux, de boxe pieds-poings, de lutte, de Grappling, de judo, de JJB, la discipline n’est pas dépourvue de règles.

La fédération Française de boxe à pris sous son égide, cet art martial venu des pays anglo-saxons. LA FMMAF « French MMA Fédération » est un organe interne à la Fédération France de Boxe (FF Boxe). La FMMAF est reconnue par l’IMMAF, la Fédération Internationale de MMA.

La FMMAF a été désignée le 21 janvier 2020 pour encadrer et développer le MMA suite à sa candidature dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) initié par le Ministère des Sports.

Le projet de la FMMAF répond aux différentes attentes du Ministère exprimées dans l’AMI :

– Fédérer les acteurs

– Codifier la pratique, la sécuriser

– Qualifier les encadrants

– Développer la pratique

– Formaliser un projet sportif en direction des meilleurs pratiquants

– Produire un cadre d’organisation des manifestations et des galas

– Articuler pratique amateur et pratique professionnelle

Maintenant en France on peut voir émerger des organisations, des combats, amateurs et professionnels au même titre que les combats de Boxe Anglaise.

Le MMA était absent des antennes françaises depuis une décennies, aucune retransmission n’était programmée, aujourd’hui le CSA à donner son feu vert en novembre 2020, le MMA revient en mars 2021 à la télévision. Et c’est la chaîne L’Equipe qui va retransmettre les compétitions d’arts martiaux mixtes.

box ge8e7f2466 1280

Histoire du MMA

MMA signifie « Mixed Martial Arts » ou « Arts Martiaux Mixtes » en français. Anciennement appelé « Free Fight » ou « Free Combat ». C’est un art martial qui permet des combats interdisciplinaires. Du jiu-jitsu au karaté, en passant par le judo et la boxe, la lutte, le muay thaï et le kickboxing, tous les arts martiaux peuvent être mesurés.
Aujourd’hui, le MMA est réglementé et les combats sont organisés en championnats basés sur le poids. Divers combats sont autorisés par les fédérations (UFC, One Championship, Bellator, etc.) 

Il y a plusieurs façon de gagner un combat :
– Par KO
– KO technique
– Abandon par strangulation ou clés
– Décision du juge

D’où vient le MMA cet art martial

Le MMA vient sans doute du pancrace, il a été l’une des premières formes de combat à main levée, apparu il y a plus de 2 500 ans. Presque tous les coups étaient autorisés à l’exception de deux règles : ne pas mordre et ne pas se cogner les yeux. Sport le plus populaire de la Grèce antique, il a été fondé en 648 avant J-C.

L’histoire nous amène aussi que dans certains pays comme en Grèce, en Turquie, en Égypte, en Syrie, en Italie, en France, en Espagne, au Portugal,  avaient des combats à mains nues. Ses combats ne se terminait que lorsque l’un des combattants s’évanouissait ou abandonnait.

Il n’était pas rare qu’un des combattants, sinon les deux, meure après la bagarre, la mort par strangulation étant la technique la plus couramment utilisée avant.

self defense au dojo du boulou 66
RENVERSEMENT AU SOL

Quelles sont les règles de ce sport de combat qui mixe les arts martial en France ?

Quelles sont les règles du MMA en France ?

Les coups interdits et les fautes en MMA

Code sportif pour la pratique du MMA professionnel


Les actes suivants constituent une faute ou un coup irrégulier dans une compétition de MMA
Pour le combattant de MMA, il est interdit de :
– Percuter avec la tête
– Exercer un acte de pression sur l’œil et sa périphérie directe avec les doigts, les pointes des coudes et des orteils ;
– Mordre ou de cracher sur un adversaire ;
– Hameçonner en crochetant la joue de l’adversaire ;
– Tirer les cheveux ;
– Percuter l’adversaire avec une trajectoire verticale descendante sur la partie supérieure de la tête (marteau pilon)
– Frapper sur la colonne vertébrale, la nuque ou l’arrière de la tête (le coccyx aussi) ;
– Frapper la gorge de toutes sortes et/ou attraper la trachée ;
– Tendre les doigts vers le visage du combattant de MMA, main ouverte et parallèle au sol ;
– Percuter avec le coude dirigé verticalement vers le bas (haut vers le bas)
– Attaquer à l’aine (parties génitale) ;
– Percuter avec les genoux et/ou les jambes la tête d’un adversaire ayant plus de deux appuis au sol ;
– Ecraser ou piétiner un combattant au sol (stomp kiks) ;
– Tenir les gants, le short ou les protège-tibias ;
– Tenir ou saisir la clôture de la surface de combat avec les doigts ou les orteils ;
– Manipuler les petites articulations des doigts et des orteils ;
– Projeter un adversaire hors de la zone de combat ;
– Placer intentionnellement un doigt dans un orifice, une coupure ou une lacération de l’adversaire ;
– Griffer, pincer et tordre la chair ;
– Simuler (éviter le contact, rejeter volontairement le protège-dents, simuler un coup irrégulier ou une blessure) en vue d’éviter l’opposition ; dans le cas où un-e combattant-e crache rejette son protège-dents de façon intentionnelle sans avoir reçu de coup, l’arbitre lui délivre obligatoirement un avertissement ; dans le cas ou un-e combattant-e perd son protège-dents pour la 3ème fois suite a un coup régulier, l’arbitre lui délivre obligatoirement une pénalité ;
– Employer un langage injurieux dans la zone de combat ;
– Ne pas respecter ni obtempérer aux instructions de l’arbitre ;
– Adopter une conduite antisportive causant une blessure sur le combattant adversaire ;
– Attaquer un adversaire après le signal sonore indiquant la fin du combat ou pendant la minute de récupération et aussi sous la protection de l’arbitre ;
– Se montrer incorrect envers les officiels et les entraineurs de l’adversaire ;
– Appliquer toute substance étrangère sur la tête ou le corps afin d’obtenir un avantage.

pexels rodnae productions 8612067

Les catégories de poids selon la FMMAF

Les catégories de poids selon la FMMAF
– Moins de 48 kg chez les féminines
– Moins de 57 kg
– Moins de 61 kg
– Moins de 66 kg
– Moins de 70 kg
– Moins de 77 kg
– Moins de 84 kg
– Moins de 93 kg
– Moins de 120 kg
– + de 120 kg pas de limite de poids

Comment se déroule un combat de MMA

Les combattants ont 3 rounds de 5 minutes pour y parvenir. En cas de combat pour une ceinture, on monte à cinq rounds, selon les règles unifiées appliquées à l’UFC. Au cas où les deux combattants seraient encore en état de combattre à l’issue du temps imparti, ce sont trois juges qui décideront du vainqueur.

Peut-on parier sur les combats de MMA ?

Oui des paris existent sur les combats de MMA, le principal site web à ce jour c’est Betclic.fr.

On peut alors parier sur l’un ou l’autre des combattants, et il n’y pas que des garçons, les filles se sont mises aussi à combattre dans la cage « l’octogone », comme la française, Samantha Jean-François qui est devenu championne du monde à Dubaï de MMA UFC 

Qui peut enseigner le MMA ?

La FMMAF est la seule fédération délivrant des Brevets Fédéraux autorisant l’enseignement du MMA.
C’est le Brevet Fédéral de niveau 2, associé à un grade vert, qui permet d’enseigner le MMA en club.
Le Brevet Fédéral 2 est essentiel à l’enseignement du MMA dans une structure privée ou associative. Il est délivré après une formation dispensée par la Fédération. Ses contenus couvrent tous les outils nécessaires à un enseignement de qualité du MMA, pour tous les âges et tous les niveaux. La fédération de MMA a mis en place un système de ceinture couleur comme pour le judo.